Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

La fraise du Québec dans l’alimentation des enfants

La fraise du Québec dans l’alimentation des enfants 

Pas besoin d’inventer de grands stratagèmes afin que vos petits trésors succombent aux charmes de la fraise du Québec, richesse de notre terroir québécois. Vous n’avez qu’à disposer quelques baies au centre de la table et voilà, le tour est joué ! Les petites bouches devraient se délecter.

En plus d’être délicieusement bon, ce dessert tout simple est riche en vitamines, minéraux et antioxydants. « Mais c’est avant tout un plaisir de manger ces petits fruits ! » souligne Stéphanie Côté, nutritionniste pour Nos petits mangeurs, Naître et grandir et auteure du livre Bébés : 21 jours de menu.

Introduction des petits fruits chez les tout-petits

L’âge recommandé pour offrir des aliments complémentaires aux enfants est de 6 mois. On doit d’abord privilégier les aliments riches en fer tels que les céréales, la viande ou le poisson comme le conseillent Santé Canada et le guide Mieux vivre avec notre enfant.

Lorsque bébé consomme ces aliments deux fois par jour, on peut alors lui faire découvrir de nouveaux aliments et diversifier son menu. La seule indication est d’introduire une nouveauté à la fois et de ne pas mélanger le nouvel aliment à d’autres afin que l’enfant en découvre sa saveur séparément.

Pour les aliments allergènes, il est recommandé d’introduire l’aliment seul, en petite quantité, et d’attendre quelques jours avant l’introduction d’une autre nouveauté.

Pour les autres aliments, comme les fraises, pas besoin d’attendre deux ou trois jours. « On doit avoir un certain rythme pour qu’entre 6 mois et 12 mois, l’enfant ait goûté à une grande variété », indique Stéphanie Côté.

 

Les « suces » filets à aliments : une bonne idée ?

Stéphanie Côté nous indique que oui, sans qu’il s’agisse d’une nécessité pour la fraise.  « En autres, quand on parle de petits fruits à tamiser. Quand on met une fraise bien mûre dans ce filet, les petits grains ne passent pas. Mais quand on offre un fruit bien mûr, bien mou, le bébé devrait être capable de le manger sans filet. »

Elle souligne que les filets alimentaires peuvent également aider les bébés qui ont de la difficulté à mastiquer et à déglutir. « On peut aussi mettre un fruit surgelé dans ce filet pour qu’il devienne un jouet de dentition. Le petit filet retient encore une fois les grains. »

Autocueillette

Une autre belle activité à réaliser avec les enfants cet été s’avère l’autocueillette dans les champs de fraise du Québec. Préparez votre panier à pique-nique, apportez le tube de crème solaire et hop, en voiture !

Profitez de cette journée dans la nature pour faire connaître aux enfants les aliments qu’ils dégustent quotidiennement. Où et comment la fraise pousse-t-elle ? Quand pouvons-nous la cueillir ? Comment la cueillir ? Une activité divertissante tout en étant enrichissante autant pour les enfants que pour les parents ! Profitez de cette activité pour participer à notre concours #MapremierefraiseduQC

Près de 300 producteurs vous ouvrent leurs portes pour la cueillette de petits fruits partout au Québec.

Recette de purée de fraise pour bébé (cuisson vapeur) : marche à suivre

  1. 1. Sélectionner et bien nettoyer les fraises. Les équeuter et les couper en morceaux afin de favoriser une cuisson uniforme.
  2. 2. Placer une marguerite dans une grande casserole. Ajouter un peu d’eau pour toucher le fond de la marguerite.
  3. 3. Déposer les morceaux. Couvrir et cuire environ 3 minutes les fraises.
  4. 4. Réduire les fruits attendris en purée avec un pied mélangeur ou en les passant au robot culinaire. Vous pouvez ajouter de l’eau de cuisson pour obtenir une texture plus liquide.
  5. 5. Stéphanie Côté conseille de tamiser les purées de fraises, framboises et mûres jusqu’à l’âge de 9 mois. « Les petits grains peuvent présenter un risque d’étouffement chez les tout-petits. C’est plus prudent. »

On peut commencer avec une purée lisse et de faire évoluer les textures (purée grossière, petits morceaux) au fur et à mesure que bébé s’habitue à manger.

Sachez que les purées de fruits et de légumes peuvent être entreposées jusqu’à six mois au congélateur.

Sources :