Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

La framboise québécoise!

Par Gabrielle Podilchuk

 

L’histoire de la framboise :

La framboise est un petit fruit de la famille des Rubus, tout comme la mûre, la Rubus fruticosus. Son nom scientifique est Rubus idaeus, inspiré de l’histoire qui l’entoure. « La légende veut qu’à l’origine la framboise soit un fruit blanc. La nymphe Ida, fille du roi de Crète et nourrice de Zeus voulait cueillir une framboise pour calmer le chagrin de ce dernier. Elle se piqua le sein aux épines du framboisier et le fruit prit alors une teinte rouge sang. » La framboise qu’on consomme est habituellement rouge, mais on peut en retrouver de couleur noire, jaune, orange, ambrée et blanche. Les framboisiers sauvages sont originaires des zones montagneuses d’Europe, où on en retrouve encore à ce jour. Sa culture a commencé au XXe siècle en Europe et est aujourd’hui répandue partout dans le monde, même ici au Québec.

Les bienfaits de la framboise :

La framboise, tout comme la fraise, apporte plusieurs bienfaits aux gens qui la consomme. Tout d’abord, la framboise a un immense pouvoir antioxydant. Cette forte teneur en antioxydant contribue à prévenir les maladies cardiovasculaires, les cancers et les diverses maladies chroniques chez les consommateurs. Elle est aussi une très bonne source de vitamine C, une portion de 100 g de framboises fournit 25 mg de vitamine C, soit plus de 20 % de l’apport quotidien recommandé pour l’adulte. La framboise est aussi une excellente source de fibres et a ainsi une action marquée sur le fonctionnement des intestins. Les petits « grains » qu’on retrouve sur la framboise sont riches en cellulose. Ils accélèrent le transit intestinal et permettent de lutter efficacement contre une tendance à la constipation.

 

La framboise au Québec :

Au Québec, plus de 500 producteurs agricoles cultivent la framboise. La majorité des producteurs récoltent les framboises entre juillet et septembre et plusieurs offrent l’autocueillette.  De nouvelles techniques de production se développent au Québec comme par exemple la production de framboises en serres et sous tunnels pour allonger la saison de récolte.  Opter pour la framboise québécoise est un choix durable qui contribue à l’économie québécoise en plus d’être plus fraîche que sa consœur américaine qui voyage des kilomètres pour se rendre dans les marchés canadiens.

Il est intéressant de savoir que contrairement à une mûre, la framboise ne conserve pas son réceptacle quand elle est cueillie, il reste accroché au framboisier, ce qui fait que le petit fruit est creux au milieu. À cause de sa structure délicate et de sa forme creuse, la framboise s’abîme rapidement, il faut donc la manger aussitôt que possible après la cueillette.   Ceci dit, elle se conserve très facilement en confiture ou encore sous congélation pour une dégustation délicieuse pendant toute l’année.

Valeurs nutritives de la framboise (pour ½ tasse) :

34 calories, 0,8g de protéines, 7,8g de glucides, 0,4g de lipides et 4,2g de fibres alimentaires.

 

Recettes de framboises et trucs de conservation : www.lesfraichesduquebec.com

 

Sources : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=framboise_mure_nu

http://selection.readersdigest.ca/cuisine/nutrition/framboise-bienfaits/

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/fruits/framboise/les-atouts-sante-de-la-framboise

http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/petits-fruits-et-fruits-rouges/framboise/comment-ca-pousse#content