Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

Les travailleurs étrangers temporaires

Par Gabrielle Podilchuk

Dans un article de La Presse publié le 20 mai 2017, on nous présentait la vie de femmes qui quittent leur famille pour venir travailler tout l’été dans les champs de Sainte-Anne-des-Plaines. Essentiellement des Mexicaines et des Guatémaltèques, on mentionnait qu’elles étaient « arrivées il y a une semaine à peine chez le producteur agricole avec pour seul bagage une petite valise contenant quelques effets personnels et la photo de leurs enfants. »

Source : La Presse

Ce que beaucoup de gens ignorent encore, c’est que les travailleurs étrangers temporaires (TET) sont indispensables à l’économie québécoise. Leur rôle est très important dans le secteur agricole car ils sont bien souvent les seuls qui acceptent de travailler dans les champs tout l’été.  En effet, les producteurs ont bien de la difficulté à recruter des employés québécois. Mais ce n’est pas faute d’essayer! La loi oblige d’ailleurs les producteurs a d’abord embaucher chez nous. Or, devant la difficulté à trouver de la main-d’œuvre ici, ils sont bien souvent obligés de se tourner ailleurs. Alors qu’en 1931 plus d’un tiers de la population travaillait dans le milieu agricole au Québec, ce sont moins de 1 % des Québécois qui y travaillent aujourd’hui. Ce phénomène s’explique principalement par le vieillissement de la population et la baisse d’intérêt pour ce secteur d’activités.

Dans l’espoir de régler la pénurie de travailleurs dans le milieu agricole, le gouvernement a mis en place le Programme des travailleurs agricoles saisonniers et le Programme des travailleurs étrangers temporaires. Selon des données recueillies par la Fondation des entreprises en recrutement de main-d’œuvre agricole étrangère, le Québec représente la troisième province canadienne qui emploie le plus de TET, après l’Ontario et la Colombie-Britannique. Sans ces travailleurs, l’économie du Québec et du Canada serait mise en péril.

Trouvez une multitude d’informations très intéressantes sur les travailleurs étrangers temporaires au www.ptet.upa.qc.ca.

 

Sources :
http://www.lapresse.ca/vivre/societe/201705/19/01-5099660-travailleuses-etrangeres-se-deraciner-pour-nourrir-sa-famille.php.
http://www.lesaffaires.com/dossiers-partenaires/main-duvre-etrangere-et-lagroalimentaire/travailleurs-etrangers-temporaires-dans-les-fermes-du-quebec–quelques-chiffres/586762.