Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

Cueillis pour vous: Au pays des petits fruits

Par Marianne Allie-Bélisle

Vous planifiez votre prochaine escapade d’autocueillette? Partez à la découverte de la ferme Au pays des petits fruits, une entreprise familiale toute spéciale située à Mirabel. Là-bas, Chantal, Pierre-Yves et leurs quatre grands enfants vous accueilleront avec enthousiasme sur leur terre de 43,5 hectares qui se spécialise – vous l’aurez deviné – dans les petits fruits. Fraises, bleuets en pot, groseilles, cassis, gadelles, mûres, framboises rouges, jaunes, noires, d’été, d’automne… Un vrai paradis!

Au pays des petits fruits

Ce délicieux mélange commence en 1991 lorsque Pierre-Yves reprend la terre de ses parents qui ne cultivent alors que des fraises. La diversification des cultures commence en 1997. Puis, avec Chantal, ils acquièrent la terre voisine en 2006 pour agrandir leur superficie de récolte. Cette année, malgré 80 à 90 % de nouveaux plants, les producteurs sont confiants : les fraisiers sont vigoureux et rappellent ceux que l’on retrouvait il y a dix ans!

Des cueilleurs essentiels
Au pays des petits fruitsEn plus des enfants qui aident beaucoup à la ferme, l’entreprise Au pays des petits fruits peut compter sur une centaine d’employés saisonniers québécois lorsque les premiers fruits pointent le bout de leur nez. On compte alors de 30 à 40 cueilleurs chaque jour dans les champs, de juin à août, en plus de la quinzaine d’employés qui aident à la supervision et au kiosque.

Au départ, les propriétaires ont hésité à planter des fraises à jours neutres – des fraises d’automne – puisqu’au moment de les cueillir, en septembre, les jeunes qu’ils emploient retournent sur les bancs d’école. Mais la demande des clients au kiosque était trop forte! Ils ont donc travaillé fort afin de prolonger la saison de ce fruit vedette et ont formé un réseau d’adultes qui viennent les aider pour la cueillette automnale.

À leur kiosque, on retrouve des tonnes de petits fruits, mais aussi tomates cerises, haricots et maïs sucré provenant d’une ferme voisine. Des tartes, des confitures et des gelées sont aussi préparées pour le plus grand plaisir des visiteurs! Les fraises et les framboises demeurent cependant leurs plus grands vendeurs : déjà à la fin mai, des clients appellent pour demander quand arriveront les premières fraises! Leur clientèle s’étend de Montréal à Val-David et tous ceux qui les visitent affirment que la qualité unique des produits de la ferme Au pays des petits fruits vaut le détour.

Le secret est dans la cueillette
Au pays des petits fruitsMais quel est le secret de la famille Éthier? Depuis des années, les propriétaires développent une méthode de cueillette rigoureuse qu’ils transmettent à chaque nouvel employé lors de leur formation. Ils sont aussi présents pour superviser dans les champs, surtout pour les framboises où seules des mains délicates peuvent cueillir le fruit sans l’écraser. Les paniers acheminés au kiosque sont tous identifiés au nom de l’employé qui en a rempli le contenu afin d’assurer un contrôle de la qualité très serré. Les fruits sont alors examinés un par un afin de garantir qu’ils sont tous parfaits! En plus de leur rougeur et de leur vigueur, ces fraises et framboises n’ont pas de problème de conservation : comme elles sont cueillies méticuleusement, elles ne perdent pas leur « jus » et ne fermentent donc pas! Cette minutie unique permet aux fruits de rester frais toute une semaine au réfrigérateur.

Il faut évidemment beaucoup de patience pour atteindre ce niveau de qualité. Mais pour Chantal et Pierre-Yves, c’est une évidence : « La qualité de la cueillette est primordiale. Il ne faut pas essayer d’aller vite, il faut y aller framboise par framboise! ».

Pour ce qui est des variétés de fraises d’été, on retrouve la Jewel et la Cleary ainsi que la Seascape pour la fraise d’automne. Du côté de la framboise, c’est la Nova et la Eden l’été et la Pathfinder l’automne. Vous ne connaissez pas toutes ces variétés bien de chez nous? Rassurez-vous : Au pays des petits fruits, il est possible de déguster les différentes variétés disponibles au kiosque afin de bien choisir votre panier. Une petite attention complétée par un mémo sur papier pour ne pas oublier votre préférée lors d’une prochaine visite! Cette expérience est aussi un bon indice pour connaître les favorites des consommateurs afin de s’adapter à la demande.

Au pays des petits fruitsPas de doute, même après toutes ces années Pierre-Yves et Chantal sont toujours aussi passionnés de petits fruits!

Au pays des petits fruits

11 000, rang Sainte-Henriette

Mirabel, Québec, J7J 1Z9

450 475-6158 | Facebook