Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

Cueillies pour vous : FraiseBec, une famille de saveurs

Par Mathieu Brodeur, Robert Tran, Guillaume Jacques et Frédérick Murray-Desparois

Un soleil timide se lève sur la petite ville de Sainte-Anne-des-Plaines dans les Laurentides. Plus la neige fond et plus l’odeur du printemps imminent se fait sentir. Avec son arrivée , Simon et Isabelle Charbonneau sont en plein préparatifs de la saison des fraises et framboises du Québec. En tant que plus important producteur de fraises au Canada, la tâche qui incombe à la famille est cruciale et elle se doit d’être prête pour répondre à la demande.

Pas moins de 60 hectares en culture, 2,2 millions de plants, une production de fraises atteignant 3 millions de livres chaque année et jusqu’à 300 employés au plus fort de la saison . Ces chiffres impressionnants en disent long sur la place de leader qu’occupe FraiseBec dans le paysage agricole québécois et canadien. Avec une consommation de fraises annuelle de 3,6 kilos par habitant, la demande au Canada est importante et heureusement, l’entreprise possède les installations nécessaires pour la combler.

champ2
Un joueur dans la cours des grands

Si la famille Charbonneau occupe cette position, c’est parce qu’elle a toujours eu le désir de se dépasser et d’innover. FraiseBec est d’ailleurs l’un des plus grands investisseurs du pays en recherche et développement de nouveaux procédés de production de fraises et parvient maintenant à échelonner sa production sur cinq mois.

Ainsi, au tout début du printemps, les premières fraises à se pointer le bout du nez ont été plantées à l’automne et conservées sous une bâche durant tout l’hiver. Pour prolonger la fin de la saison, l’entreprise produit aussi la fraise d’automne. Une attention toute particulière lui est portée pour que, du jour de leur plantation, au printemps, jusqu’à leur cueillette, à l’automne, elle puisse être de la meilleure qualité possible.

Tunel

Une histoire de famille

FraiseBec se distingue car malgré sa taille et son importance, elle reste avant tout une entreprise familiale. Lorsqu’il avait 14 ans, Simon se souvient du moment exact qui changea la vie de toute la famille : « J’allais faire la cueillette chez d’autres producteurs de fraises quand j’ai demandé à mon père, qui avait pris sa retraite de la construction, pourquoi on ne lancerait pas notre propre production. »

C’est ainsi que depuis 1978, les succès se sont enchaînés, ce qui a motivé les enfants à prendre le relais de leur père à la tête de l’entreprise. Simon et Isabelle Charbonneau continuent d’impliquer les membres de leur famille dans la fraisière : « Ma mère s’occupe de la comptabilité et des repas pour la famille. Isabelle gère tout ce qui touche l’administration, les ressources humaines et l’informatique : c’est un as dans ce domaine! », s’exclame Simon.  « Elle s’est jointe à nous il y a une quinzaine d’années. Son mari, Éric, est le régisseur et nos filles sont impliquées. Quant à moi, je gère les services techniques de l’entreprise et je m’occupe de la culture et de la vente des fraises. »

La famille Charbonneau s’étend également à ses travailleurs permanents et saisonniers, soit plus d’une centaine d’employés mexicains et guatémaltèques hébergés sur leurs terres chaque saison pour maximiser la récolte de fruits.

FraiseBec, c’est donc plus qu’une entreprise. C’est une institution familiale qui connaît le succès depuis plus de 30 ans. C’est aussi un modèle inspirant pour les jeunes agriculteurs et entrepreneurs québécois.

Champ-empl

http://fraisesetframboisesduquebec.com/autocueillette/fraisebec-inc
FraiseBec inc.
420, rang Lepage, Sainte-Anne-des-Plaines (Québec)  J0N 1H0
Tél. : 450 478-4131
Courriel : fraisebec@videotron.ca