Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

Cueillis pour vous : la Ferme horticole Gagnon

Par Marieke Beausoleil, Anne-Marie Bédard et Vanessa Jutras

David Lemire travaillait à la Ferme Gagnon de Trois-Rivières depuis quelques années lorsqu’en 2004, l’opportunité de l’acheter s’est présentée à lui. Il saute alors sur cette occasion qui lui permet de poursuivre sa passion et de suivre les pas de ses parents dans le domaine agricole. Avec sa conjointe Francine à ses côtés, le duo est prêt à entreprendre les beaux projets qui se présentent à eux.

Voyager pour s’inspirer

La Ferme horticole Gagnon mise sur la recherche et le développement pour se démarquer. C’est pour cette raison que David a fait plusieurs voyages dans des régions spécialisées en production de fraises – Espagne, Belgique, Californie, France et Hollande – afin de découvrir et apprendre les meilleures techniques de production. Celles-ci ont permis d’augmenter la période de récolte de fraises qui s’étire maintenant jusqu’aux premières gelées d’automne.

UPA-Petits_fruits-2013-#546-Lemire_David-Francine-photo-Gill

David Lemire a une passion contagieuse pour la culture des petits fruits et c’est pourquoi il s’implique en tant que président de l’Association des producteurs de fraises et de framboises du Québec avec qui il travaille depuis plus de dix ans.

La diversité au rendez-vous

Offrir de la variété est primordial pour la Ferme horticole Gagnon. Une attention particulière est d’ailleurs portée à la sélection des meilleures variétés de fraises. « Pour la mise en marché des fraises, on va choisir des variétés qui se cueillent facilement, qui sont plus fermes et qui vont être moins sensibles au transport. » De cette façon, l’entreprise s’assure que les 150 tonnes de fraises cultivées chaque saison sont encore belles et bonnes dans les jours suivant leur mise en marché. Elles sont à parfaite maturité et atteignent le niveau de sucre optimal pour vous charmer les papilles.

Les champs de fraises de la Ferme horticole Gagnon s’étendent sur 10 hectares, dont une partie est réservée aux essais de nombreuses variétés de fraises.

UPA-Petits_fruits-2013-#629-photo-Gilles Roux

L’autocueillette en hausse

David Lemire précise en riant : « C’est fou comme les dernières années ont changé! Il y a à peine 10 ans, l’autocueillette était à la baisse. Les agriculteurs âgés ne voulaient plus faire leurs réserves de fraises et les jeunes parents étaient trop pressés pour aller cueillir des petits fruits dans les champs. Aujourd’hui, on voit de plus en plus de grands-parents qui amènent leurs petits-enfants à l’autocueillette. Maintenant, les familles veulent acheter local et sont de plus en plus  adeptes de cuisine et de recettes maison. »

Depuis quatre ans, l’autocueillette représente jusqu’à 30% des revenus de la ferme, qui peut accueillir plus de 1 000 visiteurs en saison forte.

L’autocueillette à la Ferme horticole Gagnon est une sortie incontournable en Mauricie. L’activité débute avec une balade en tracteur offerte gratuitement aux cueilleurs pour se rendre aux champs. L’entreprise fournit ensuite les contenants en carton recyclable pour y mettre les délicieuses fraises. Il ne faut surtout pas oublier les différentes tartes, confitures et pâtés disponibles au kiosque de la ferme au retour des champs.

De plus, la ferme est facile d’accès puisqu’elle se situe à la jonction des autoroutes 55 et 40 à Trois-Rivières. Comme le mentionne d’un ton enthousiasme le propriétaire, « c’est la ferme de la ville! »

UPA-Petits_fruits-2013-#704-Freme Gagnon-TR-pan-photo-Gilles

Trouvez la Ferme Gagnon: http://fraisesetframboisesduquebec.com/autocueillette/ferme-horticole-gagnon-9142-8854-quebec-inc/