Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

Recherche

Le comité de recherche

La recherche constitue un outil privilégié pour le développement du secteur des fraises et framboises et pour l’amélioration des capacités concurrentielles des producteurs de l’APFFQ.

Un comité de recherche est actif au sein de l’Association afin d’analyser et d’offrir son appui et son expertise aux chercheurs du Québec dans la réalisation de leurs projets, d’encadrer les travaux du Réseau d’essais publics de variétés de fraisiers et de framboisiers du Carrefour industriel et expérimental de Lanaudière (CIEL), de participer aux divers comités stratégiques liés à la phytoprotection, de soutenir et participer à des projets et des journées de transfert de connaissances en recherche sur la fraise et la framboise et d’assurer une veille stratégique de la recherche au Canada et ailleurs.

Consultez les Priorités de la recherche APFFQ 2016

Présentation sur la structure de recherche de l’APFFQ (7 décembre 2016)

  • Claude Talbot de la Fraisière Talfor (Plessisville),
  • David Côté du Maraîcher André Côté (Saint-Paul-d’Abbotsford),
  • Josiane Cormier de la Ferme Cormier (L’Assomption),
  • Louis Gosselin de la Ferme François Gosselin (Saint-Laurent, Île d’Orléans),
  • Mario Buisson de la Fraisière Buisson (Notre-Dame-du-Mont-Carmel),
  • Michel Sauriol de la Ferme Sauriol (Laval),
  • Richard Méthot de la Ferme à Frédérique (Lévis),
  • Ronaldo Bouchard de la Fraisière du Nord Est (Sainte-Luce),
  • Vincent Méthot de l’entreprise François et Lise Méthot (Lévis),
  • Éric Chaumont de la Ferme Éric et Mario Chaumont (Sainte-Anne-des-Plaines),
  • Jennifer Crawford, agente de développement de l’APFFQ,
  • David Lemire, président de l’Association et propriétaire de la Ferme horticole Gagnon (Trois-Rivières).
fraises-framboises-quebec-recherche

Appui à la recherche

SURVOL DE LA RECHERCHE SUR LA FRAISE AU QUÉBEC

Réalisée dans le cadre du Symposium international sur la fraise 2016, cette publication – un portrait de la recherche sur la fraise au Québec depuis les dix dernières années – présente les résumés de 36 projets ciblés par le milieu, terminés ou en cours de réalisation. Nous espérons que ce survol facilitera le maillage entre les producteurs, les chercheurs et les gens de l’industrie d’ici et d’ailleurs afin de poursuivre le développement de la culture de la fraise.

Version française : Survol de la recherche sur la fraise 

English version : Quebec Strawberry Research Overview

Les projets en cours

En 2016, ce sont 106 217 $ qui ont été investis en recherche, représentant 35 % des contributions en provenance des producteurs. Ces investissements incluent le travail de l’agente de recherche ainsi que les montants investis pour la réalisation du Symposium international de la fraise 2016 en collaboration avec l’Université Laval.

Voici les projets auxquels le comité recherche de l’APFFQ a contribué financièrement en 2016 :

Essais publics de variétés de fraisiers et de framboisiers

Validation et optimisation d’une méthode permettant de prévoir les rendements en fruits dans un champ de fraisiers à jours neutres

Pierre Lafontaine, CIEL, APFFQ, MAPAQ

Carl Boivin , IRDA, APFFQ, MAPAQ

En cours depuis 2011

Terminé en 2016

Objectifs:
  • Coordonner et réaliser des essais de cultivars
  • Mesurer les rendements et caractéristiques de plusieurs variétés de fraisiers et de framboisiers
  • Un comité aviseur, constitué des membres du comité recherche de l’APFFQ et de spécialistes de culture, en suit la réalisation
Objectifs:
  • Valider la transférabilité d’un outil développé dans un projet précédent sous diverses conditions (climat, sol, régie et cultivar)
  • Formuler de façon hebdomadaire des prévisions de rendement pour 12 sites durant 16 semaines et en mesurer la précision
  • Acquérir de nouvelles connaissances
  • Optimiser la méthodologie actuelle
  • Développer un outil de prévision performant et facile d’utilisation
  • Favoriser l’achat de fraises du Québec

Développement d’un outil de dépistage des insectes vecteurs de virus dans les fraisières

Régie raisonnée de l’irrigation : guide pratique pour les entreprises horticoles du Québec

Valérie Fournier, CRIV de l’Université Laval, MAPAQ, APFFQ

Carl Boivin, CRAAQ, IRDA, MAPAQ, APFFQ, APMQ

2014 – 2016

Présentement en traitement

Objectifs:
  • Développer une technique de dépistage des insectes vecteurs de virus en fraisière qui sera transférable aux intervenants et producteurs
  • Déterminer les périodes de vol des insectes vecteurs afin de mieux cibler les interventions sanitaires nécessaires
  • Déterminer la présence de virus dans différentes espèces de pucerons à l’aide de techniques moléculaires ou classiques
Objectifs:
  • Améliorer la régie de l’irrigation au Québec afin de :
    • Diminuer les risques de pollution diffuse (ex. : nitrates, pesticides)
    • Améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau d’irrigation
    • Diminuer les prélèvements de la ressource eau par unité produite
    • Diminuer les risques de conflits entre les secteurs agricole, industriel, municipal et récréatif
  • Outiller les utilisateurs (producteurs agricoles) et les conseillers afin d’améliorer la performance des entreprises agricoles

Améliorer la surveillance phytosanitaire québécoise par le déploiement de réseaux de capteurs de spores sentinelles

Étude comparative de l’environnement d’affaires du Québec et de l’Ontario des secteurs horticoles

Hervé Van der Heyden, Centre de recherche Phytodata, CEROM, AAF, APFFQ

APMQ, APFFQ

2016 – 2019

Terminé (2013-2015)

Objectifs:
  • Documenter, préciser les conditions d’utilisation et répertorier les seuils d’interventions liés aux concentrations aériennes de spores
  • Développer les connaissances transversales nécessaires à l’utilisation optimale des capteurs de spores à l’aide d’organismes de référence
  • Implanter quatre réseaux sentinelles pilotes
  • Évaluer le potentiel de différents types de capteurs pour les maladies dispersées par les éclaboussures (anthracnose dans la fraise)
  • Identifier les obstacles liés à l’implantation de réseaux de capteurs de spores
Objectifs:
  • Documenter l’environnement d’affaires au Québec par rapport à l’Ontario au niveau de la production, des marchés, de la coordination de l’industrie et du support au développement offert au secteur horticole
  • Réaliser un diagnostic comparatif entre ces milieux d’affaires
  • Identifier les pistes d’action à déployer afin d’améliorer l’environnement d’affaires au Québec

L’APFFQ appuie également les projets de recherche suivants :

Évaluation de stratégies d’irrigation afin d’améliorer la nutrition minérale : application à la culture de la fraise d’été biologique produite sur sol butté recouvert de paillis de plastique noir

Développement d’une régie de culture misant sur l’amélioration de la santé des sols pour rétablir le potentiel de rendements de fraisières en rangs nattés présentant un historique de dépérissement

Carl Boivin, IRDA

Christine Landry, IRDA

Accepté, 2015-2017

Accepté, 2015-2017

Partenaires:
  • Programme Innov’Action
  • Cultivons l’avenir 2 (MAPAQ, AAC)
  • Dubois Agrinovation
Partenaires:
  • Programme Innov’Action
  • Cultivons l’avenir 2 (MAPAQ, AAC)

Utilisation d’une couverture flottante à l’automne pour augmenter le rendement des fraisiers en rangs nattés

Évaluation des principaux risques climatiques actuels sur les cultures maraîchères afin d’identifier les besoins d’adaptation et les technologies potentielles

Objectifs :

Évaluer le potentiel d’utilisation d’une couverture flottante à l’automne, durant l’année d’implantation, pour augmenter le rendement des fraisiers en rangs nattés.

Favoriser une meilleure acclimatation des plants à l’hiver.

Adapter l’utilisation de la couverture flottante, telle qu’employée en plasticulture, à la technique de production en rangs nattés pour limiter les pertes par le gel hivernal en complément avec l’utilisation de de la paille comme protection hivernale.

Réaliser l’analyse technico-économique de cette pratique.

Association des producteurs de fraises et framboises du Québec, MAPAQ

Forest Lavoie Conseil, APMQ

Programme d’appui au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire en région 2016-2017, MAPAQ

Partenaires:
  • Volet C du PAFRAPD
  • MAPAQ

Analyse comparative de l’environnement d’affaires des secteurs horticoles québécois et ontarien

Rapport disponible sur le site web de l’APFFQ

Forest Lavoie Conseil, APMQ

Terminé

Nos projets

Le Symposium international de la fraise 2016

L’APFFQ a fait partie du comité organisateur du 8e Symposium international de la fraise qui s’est tenu du 13 au 17 août 2016 au Centre des congrès de Québec. Réunissant plus de 650 professionnels de la fraise du monde entier dont des chercheurs agricoles, producteurs, pépiniéristes, professeurs et commerçants.  De nombreuses conférences ont présentées dans le cadre de la programmation Fraise Tech les 15, 16 et 17 août, incluant des visites de fermes.

Visiter notre section Blogue pour consulter articles, présentations et autres documents : http://fraisesetframboisesduquebec.com/categorie/symposium-international-2016/

Programme des visites techniques du Symposium international de la fraise (17 août 2016, anglais seulement) : International Strawberry Symposium Technical Tours August 2016

Le Réseau d’essais publics de variétés de fraisiers et framboisiers du Québec

En 2011 le Carrefour industriel et expérimental de Lanaudière (CIEL) est devenu le site d’essais publics de variétés de fraisiers et framboisiers pour le Québec. Ils sont mis en place afin de maintenir la compétitivité des entreprises agricoles et favoriser le développement du secteur des petits fruits au Québec. Le CIEL coordonne et réalise les essais publics de nouvelles variétés sur son site sécurisé dans la région de Lanaudière. Un comité aviseur constitué d’une équipe chevronnée de chercheurs, agronomes, producteurs de l’APFFQ et spécialistes de culture suivent la réalisation des essais. Durant la saison 2015, deux essais de variétés de fraisiers d’été en plasticulture (implantation 2014 et implantation 2015) et deux essais de variétés de framboisiers non-remontants ont été évalués (implantation 2011 et implantation 2012). Un bref aperçu des résultats de la saison 2015 est disponible dans le rapport annuel 2015 de l’APFFQ.

Outil de rendement de la fraise

Une équipe de l’IRDA, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et deux entreprises situées à l’Île d’Orléans, ont mis sur pied, au cours des années 2011 à 2013, une méthode prometteuse pour établir des prévisions de rendement avec le cultivar Seascape (Boivin, Deschênes et Bergeron; 2013). La méthodologie a ensuite été validée à plus grande échelle et optimisée pour être performante dans diverses conditions climatiques, de sol, de régies et pour vérifier son potentiel d’utilisation avec d’autres cultivars. Pour ce faire, un second projet impliquant l’Association des producteurs de fraises et framboise du Québec a été réalisé en 2014 et 2015 à l’échelle de la province de Québec. Ce projet vise à faciliter l’approvisionnement des principales chaînes de distribution alimentaire en fraises québécoises face au marché compétitif des États-Unis et du Mexique. La mise en marché des fraises du Québec demeure difficile car les producteurs doivent garantir, hebdomadairement, le volume de fruits qui sera récolté trois semaines plus tard. Maintenant que l’outil est validé et optimisé, il sera rendu disponible auprès des membres de l’APFFQ.

Contrôle et formation en qualité

L’APFFQ développe des outils qui visent l’amélioration continue de la qualité des fruits offerts par les producteurs du Québec. Des guides de formation aux cueilleurs sur la salubrité au champ et la qualité des fraises et framboises sont disponibles ici. L’Association est aussi en train de développer de nouvelles procédures et techniques ainsi qu’une formation en ligne pour améliorer la qualité des fraises et des framboises du Québec, et ce, afin de répondre aux exigences des consommateurs et des distributeurs. Ce projet s’adresse plus particulièrement aux producteurs et aux superviseurs de champs qui seront en mesure de respecter et implanter des critères précis de qualité, de calibre et de salubrité selon les normes en vigueur, mais aussi pour l’utilisation de la marque Les Fraîches du Québec (marque déposée commune aux productions de fraises et framboises et aux distributeurs du Québec).

Concertation et développement

L’APFFQ est au cœur du développement de son secteur et participe à plusieurs instances de concertation, de recherche et de développement sectoriel afin de rester à l’affut des avancements et des opportunités.  Voici une liste non exhaustive des instances :

  • Table filière des productions maraîchères;
  • Table horticole de l’Union des producteurs agricoles;
  • Table de développement de la production biologique;
  • Réseau d’essais publics de variétés de fraisiers et framboisiers pour le Québec;
  • Association québécoise de la distribution de fruits et légumes;
  • FERME (main d’œuvre étrangère);
  • Réseau d’avertissement phytosanitaire (RAP), petits fruits;
  • Comité stratégique en phytoprotection de l’Union des producteurs agricoles;
  • Comité de suivi sur l’homologation des pesticides;
  • Comité stratégique pour la réduction des risques dans la gestion des insectes ravageurs des petits fruits.