Trouver un producteur

Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

Confitures : tout ce qu’il y a à savoir

Saison estivale rime avec confitures. Tel un rituel qui revient d’été en été, on se met à la tâche et on prépare nos confitures favorites. On aime qu’elles parfument nos cuisines lorsqu’on les prépare, mais on aime surtout savourer le fruit de nos efforts !

Quels sont les meilleurs trucs et astuces pour confectionner de bonnes confitures? Apprenez tout ce qu’il y a à savoir sur la confection de ces petits plaisirs en pots.

Confiture, marmelade, gelée : quelles sont les différences ? 

Lorsque l’on entame le processus de conservation de ses petits fruits, un choix s’impose : ferons-nous des confitures, de la marmelade ou de la gelée ? Avant toute chose, approfondissons la question et apprenons à connaître les différences entre chaque type de conserve.

La marmelade

Ce qui distingue la marmelade des confitures c’est qu’elle est principalement faite à base d’agrumes : orange, pamplemousse, citron, etc. Contrairement à la confiture, la marmelade contient de gros morceaux alors qu’une confiture contient des morceaux un peu plus petits. Puisqu’au Québec le climat ne permet pas aux producteurs agricoles de produire des agrumes, il est donc impossible de produire une marmelade locale.

La gelée

La gelée est un mélange de sucre et de jus de fruits cuit lentement jusqu’à épaississement. Certains préfèrent la gelée à la confiture parce qu’ils n’apprécient pas les morceaux de fruits et les pépins. Contrairement à la confiture, la gelée est fabriquée à base de fruits filtrés pour ne garder que le jus. C’est ce jus qui est ensuite mélangé à du sucre et cuit lentement jusqu’à ce qu’il épaississe pour en faire une gelée. Certains fruits, comme la pomme, contiennent plus de pectine et sont plus facilement malléables pour faire une gelée.

La confiture

La confiture s’obtient à partir de morceaux de fruits cuits auxquels on ajoute une quantité presque équivalente de sucre. Le sucre est un agent de conservation naturel, c’est pourquoi il est possible de mettre ses confitures en conserve (si l’on a bien stérilisé nos pots, bien entendu !). Contrairement à la gelée, on garde des morceaux de fruits dans la confiture et la texture n’est pas lisse.

Comment stériliser les pots de confitures ?

Pour conserver les confitures à température ambiante, vous n’avez d’autre choix que de stériliser vos pots. Voici une méthode éprouvée, recommandée par tous ceux qui s’adonnent à l’art de la conservation :

1 – Mettre vos pots propres dans un grand chaudron rempli d’eau chaude. Faire bouillir et laisser mijoter à feu moyen pendant 5 à 10 minutes.

2 – Dans une petite casserole, déposer les couvercles neufs (disques) dans de l’eau très chaude, non bouillante, de façon à activer les bandes de caoutchouc qui permettent aux pots de se sceller.

3 – Verser la confiture dans les bocaux chauds en prenant soin de laisser un petit jeu de 0.5 cm (1/4 de pouce). Essuyer le contour des pots à l’aide d’un linge propre.

4 – Centrer les couvercles (disques) sur les bocaux et visser légèrement la bague.

5 – Déposer les bocaux debout dans le chaudron d’eau bouillante. Ils doivent être recouverts d’au moins 2,5 cm (1 pouce) d’eau. Couvrir. Compter 10 minutes de traitement pour les confitures.

6 – Sortir les bocaux de l’eau bouillante en s’assurant qu’ils sont bien droits. Laisser refroidir 24 heures sans resserrer les anneaux. On devrait alors entendre, au cours des heures qui suivent, de petits « pop », signes encourageants que les pots sont en train de se sceller et que toutes les étapes de stérilisations ont été bien exécutées.

Un de vos pots ne fait pas le fameux « pop » ? Ne jetez pas tout à la poubelle ! Simplement consommer cette confiture en priorité dans les deux semaines à venir. Personne ne se plaindra de devoir manger plus de confiture ! Vous pouvez également opter pour la congélation.

Pourquoi écumer sa confiture ?

L’écume de confiture est une mousse qui se forme sur le dessus de la confiture lors de la cuisson. Il est important de la retirer lorsqu’on préparer ses confitures. Pourquoi ? Ces bulles contiennent les impuretés des fruits et du sucre. Pour éviter que de la moisissure se forme dans nos confitures confectionnées avec amour, on retire l’écume.

Pour ce faire, rien de plus simple. On se munit d’une écumoire et on retire la partie supérieure de la préparation, là où la mousse s’est formée. On attend à la fin de la cuisson pour écumer plutôt qu’au fur et à mesure. L’écume contient une forte concentration de pectine, cette substance qui permet aux confitures de s’épaissir. Dès que le feu est éteint, on écume !

Quelques confitures à faire avec nos petits fruits locaux

Les fraises et les framboises du Québec sont de fières alliées dans la confection de confiture locale. On vous propose quelques recettes pour votre mission annuelle de confiture. Cela dit, les confitures amènent à la créativité puisque tous les fruits peuvent être mis en confiture ! Avec les bonnes techniques, il y a place à l’imagination.

Confiture traditionnelle de fraises

  • 2 1/8 livres (1 kg) – Fraises fraîches du Québec
  • 3 tasses (690 g) – Sucre
  • 3/8 tasse (95 ml) – Eau

Étapes

  1. Laver, équeuter et couper les fraises en morceaux.
  2. Dans un chaudron assez grand pour contenir tous les ingrédients, verser l’eau et le sucre. Chauffer à feu moyen-vif jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
  3. Enlever l’écume à l’aide d’une écumoire.
  4. Ajouter les fraises. Poursuivre la cuisson pendant 20 minutes.
  5. Dès que la confiture est retirée du feu, écumer la mousse rougeâtre qui s’est formée lors de la cuisson.
  6. Verser dans des pots stérilisés.

VOIR LA FICHE RECETTE COMPLÈTE

Confiture de petits fruits et vanille

  • 1 1/2 tasses (375 ml) de fraises équeutées et coupées en petits dés
  • 1 1/2 tasses (375 ml) de framboises écrasées
  • 1 tasse (250 ml) de bleuets hachés
  • 1 enveloppe (57 g) de cristaux de pectine (de type Certo)
  • 6 tasses (1,5 L) de sucre granulé
  • 1/4 tasse (60 ml) de jus de citron frais pressé
  • 1 gousse de vanille, fendue en deux sur la longueur, ou 2 c. à thé d’extrait de vanille pure

Étapes

  1. Dans une grande casserole, bien mélanger les fraises, les framboises, les bleuets, et les cristaux de pectine. Porter à ébullition à feu vif, en remuant fréquemment.
  2. Ajouter le sucre, le jus de citron, et la vanille et bien mélanger pour incorporer. Porter de nouveau à ébullition, en remuant fréquemment. Cuire 1 minute.
  3. Retirer du feu, remuer et écumer pendant 5 minutes pour éliminer la mousse rose pâle qui se forme en surface.
  4. Verser la confiture dans des bocaux de verre stérilisés et chauds en les remplissant jusqu’à 1/4 po (1 cm) du bord. (Si vous avez utilisé une gousse de vanille, vous pouvez la retirer et la jeter à ce stade.)
  5. Fermer avec des couvercles. Laisser refroidir la confiture à température pièce.

VOIR LA FICHE RECETTE COMPLÈTE

Confiture de fraises et framboises à l’érable

  • 4 tasses de fraises fraîches du Québec, équeutées
  • 2 tasses de framboises fraîches du Québec
  • 1 tasse de sirop d’érable
  • Le jus de 1 citron

Étapes

  1. Placer tous les ingrédients dans une casserole, couvrir, puis cuire à feu moyen pendant 10 minutes.
  2. Avec un pilon, écraser les fraises et les framboises afin d’obtenir une purée texturée.
  3. Retirer le couvercle et poursuivre la cuisson pendant 20 minutes en remuant régulièrement (surtout dans les dernières minutes de cuisson).
  4. Placer la confiture dans des contenants hermétiques, puis la conserver au réfrigérateur.
Note importante
Cette confiture n’est pas faite pour mettre dans des pots stérilisés, car elle ne contient pas suffisamment de sucre pour la conservation à long terme. Cela dit, on obtient une confiture moins sucrée et qui se conserve au congélateur. Elle se conserve 2 semaines au réfrigérateur ou 6 mois au congélateur.

VOIR LA FICHE RECETTE COMPLÈTE

Plus de recettes

Pour voir toutes nos recettes de confiture, rendez-vous la section Recettes de notre site Web. Bonne saison des confitures !

VOIR LA SECTION RECETTES

Participez à La virée bocal présentée par le Fonds Éco IGA

Si cette méthode de conservation vous intéresse, participez à La virée bocal, propulsée par le Fonds Éco IGA. Venez visiter leur kiosque dans un IGA près de chez vous et participer à un jeu-concours avec la chance de gagner un déshydrateur!

Envie d’en savoir plus sur les techniques de conservation des fruits et légumes de saison? Le Fonds Éco IGA vous invite à La virée bocal afin d’apprendre comment manger local à l’année. Les agents du Jour de la Terre seront présents pour vous en dire plus sur les différentes méthodes de conservation. La virée bocal sera dans un IGA près de chez vous entre le 3 août et le 9 octobre 2022.  Afin de planifier votre visite, consultez lavireebocal.org.

Pour en apprendre davantage sur les meilleures méthodes de conservation, consultez ces articles :

Participez au concours Vive les fraises du Québec avec IGA

Cet été, les Festifraîches en épicerie, ça se passe chez IGA! Direction votre marchand favori pour vous acheter vos fraises et framboises locales.

Revenez-nous voir pour participer au grand concours des Festifraîches afin de courir la chance de gagner une carte-cadeau de 1000$ ou l’une des deux cartes-cadeaux de 500$ chez IGA. Pour participer, vous devrez nous dire comment vous aimez manger vos fraises du Québec et remplir le formulaire d’inscription. Le concours aura lieu du 1er au 17 août 2022.

Promotions

Aubaines de la semaine