Trouver un producteur

Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

Outil de prévision des rendements dans la fraise d’automne

Outils, Tous

Une équipe de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et deux entreprises de l’Île d’Orléans, ont mis sur pied, au cours des années 2011 à 2013, une méthode prometteuse pour établir des prévisions de rendements avec le cultivar Seascape (Boivin, Deschênes et Bergeron; 2013). La méthodologie a ensuite été validée à plus grande échelle et optimisée pour être performante dans diverses conditions climatiques, de sol, de régie et pour vérifier son potentiel d’utilisation avec d’autres cultivars. Pour ce faire, un second projet impliquant l’Association des producteurs de fraises et framboise du Québec a été réalisé en 2014 et 2015 à l’échelle de la province. Celui-ci vise à faciliter l’approvisionnement des principales chaînes de distribution alimentaire en fraises québécoises face au marché compétitif des États-Unis et du Mexique. La mise en marché des fraises du Québec demeure difficile car les producteurs doivent garantir, hebdomadairement, le volume de fruits qui sera récolté trois semaines plus tard. Maintenant que l’outil est validé et optimisé, il sera rendu disponible auprès des membres de l’APFFQ.

L’IRDA prévoit des résultats à l’échelle commerciale pour la Seascape et un outil de prévision des rendements, a été mis à la disposition des producteurs.