Trouver un producteur

Je souhaite recevoir les nouvelles des Fraîches du Québec

Planification stratégique 2022-2026

Les producteurs de fraises et framboises entament l’année 2022 avec le lancement d’un nouveau plan stratégique. Leur vision est celle d’une filière concertée qui se renouvelle sans cesse afin d’offrir des fraises et des framboises du Québec produites de façon responsable et se distinguant auprès des consommateurs par leur qualité, leur goût et leur fraîcheur.

Après une démarche de réflexion et de planification avec les acteurs de la filière, la conclusion est claire : notre secteur est mûr pour de nouveaux projets ambitieux. Ce nouveau plan stratégique répond donc aux besoins actuels des producteurs, des acheteurs et des consommateurs, et ce, dans une perspective d’innovation.

Les quatre axes stratégiques de développement choisis sont :

1- Renforcer une gestion des risques climatiques et sociaux

2- Optimiser les canaux de commercialisation

3- Agir sur l’attractivité de la main d’oeuvre et de la relève

4- Solidifier le travail en filière (axe transversal)

Garder le cap sur l’innovation, s’adapter aux changements climatiques et viser de nouveaux marchés 

Si le Symposium international de la fraise s’est arrêté dans la ville de Québec en 2016, c’est que notre province compte maintenant des chefs de file dans la recherche et le développement. C’est l’innovation qui a permis à notre industrie de se développer malgré la compétition avec nos voisins du Sud.

De grands changements se réalisent dans la production de framboises, en particulier avec la production hors sol qui permettra d’utiliser des variétés non rustiques au Québec. Les producteurs veulent aussi être prêts pour les changements législatifs à venir sur les pesticides qui pourraient avoir des conséquences énormes sur notre industrie.  Ce nouveau plan stratégique vise à stimuler et valoriser les efforts de réduction de l’empreinte environnementale du secteur et accélérer l’adaptation aux changements climatiques

Nos producteurs utilisent plusieurs canaux de commercialisation mais la vente au détail est le plus dominant.  La marque Les Fraîches du Québec est associée à une qualité des fruits et cette reconnaissance doit être maintenue tout en répondant aux nouvelles attentes environnementales des consommateurs.  Notre secteur souhaite également augmenter les volumes de framboises, allonger la saison par l’utilisation de nouvelles techniques et technologies de culture en champs, intérieure et en serre.  De nouveaux débouchés (HRI) et l’exportation sont à explorer.

Attirer la main d’œuvre et de la relève

Sachant qu’approximativement 50 % des coûts de production des entreprises productrices de fraises et de framboises sont liés à la main‑d’œuvre, il devient primordial de chercher des modes de production plus efficaces et moins coûteux.  Nous travaillons sur cet enjeu avec l’appui des autres associations du milieu agricole pour atténuer les impacts.

Notre secteur est également confronté à plusieurs défis causés par la pénurie de main d’œuvre et le manque de relève.  Comme l’ensemble du secteur maraicher, il y une forte dépendance envers les travailleurs étrangers temporaires.  Ce nouveau plan vise appuyer les initiatives pour attirer et fidéliser la main d’œuvre tout en appuyant la relève.  La progression de l’automatisation dans notre secteur est prometteuse pour les prochaines années.

Pour une agriculture de proximité et durable

Face à des attentes sociétales plus claires, un positionnement est à bâtir sur le plan de la qualité environnementale et socioéconomique, au-delà de la qualité gustative reconnue. Il devient donc essentiel de sensibiliser les consommateurs aux atouts des Fraîches du Québec, tout en s’assurant que chaque producteur au Québec produise de façon irréprochable, tant au point de vue environnemental qu’à l’égard de sa main-d’œuvre, de son éthique de travail et de la qualité de ses produits.

Promotions

Aubaines de la semaine